Mentions légales

Tout internaute visitant ce site s’engage sans réserve à respecter les mentions légales ci-dessous.
Celles-ci sont susceptibles d’être modifiées à tout moment et sans préavis.

Éditeur :

Ce site est édité par la Société par actions simplifiée unipersonnelle DCA Conseils.

Siège social : 23 rue des Montiboeufs – 75020 Paris – Bureau Commercial : 145 Rue de Bagnolet 75020 Paris
Capital social : 1.000 €
Numéro RCS : RC PARIS 803852250

Garantie Financière et Assurance de Responsabilité Civile Professionnelle conforme aux Art. L530-1 et L530-2 du code des Assurances

Immatriculation auprès de l’orias n°14005593 consultable sur www.orias.fr

Autorité de contrôle des assurances mutuelles 61 rue de taitbout 75436 paris cedex.

Directeur de publication :

Damien CLEMENCE

Conception et réalisation du site :

mikii.fr / agence web (SARL MIKII) – 7 rue de la République – 45000 Orléans

Hébergement :

OVH – Siège social hébergeur : 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix – France.

Sécurité et confidentialité des données collectées :

Les données collectées sur ce site sont réservées à l’usage exclusif de la société DCA Conseils.
Conformément à la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 «Informatique et Libertés», vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Pour exercer ce droit, vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante : DCA Conseils, 23 rue des Montiboeufs – 75020 Paris – ou nous envoyer un mail à contact@dca-conseils.fr

Droits d’auteur et propriété intellectuelle :

Tous les éléments du site dca-conseils.fr notamment les textes, illustrations, photographies et vidéos sont, sauf documents publics et précisions complémentaires, et à l’exception des fichiers déposés, relèvent de la propriété intellectuelle de la société DCA Conseils ou de ses partenaires, selon le droit français en vigueur.
Leurs représentations, reproductions, diffusions, totales ou partielles sont interdites conformément aux dispositions de l’article L122-4 du Code la propriété intellectuelle.
Toute personne y procédant sans autorisation préalable et expresse du détenteur de ces droits encourt les peines relatives au délit de contrefaçon prévues aux articles L335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.